agence web creation webmarketing

Promotion de sites internet

Que risque-t-on en empruntant la bande d'arrêt d'urgence?

La bande d’arrêt d’urgence est la ligne blanche continue ou discontinue que l’on retrouve à droite sur l’autoroute ou sur les routes dotées de chaussées séparées. Le fait d’y stationner ou de l’emprunter constitue une entorse au Code de la route passible d’amende et de retrait de points.

Qu’est-ce que la bande d’arrêt d’urgence ?

Le Code de la route ainsi que l’article R412-8 de la Convention 4eme classe pénalisent le stationnement ainsi que l’emprunt d’une bande d’arrêt d’urgence. Il s’agit de lignes continues ou discontinues de 39 mètres chacune et de couleur blanche tracées sur la route. Elles constituent des repères pour le respect de l’écart de sécurité entre deux véhicules sur l’autoroute. La voie d’arrêt d’urgence sert aux véhicules utilitaires qui doivent circuler malgré les embouteillages et qui sont habitués aux urgences, des véhicules munis d’une carte grise spécifique comme préciser sur service-cartegrise à l’instar des ambulances. S’arrêter sur la bande d’arrêt d’urgence est interdit, sauf en cas de nécessité absolue justifiable.


Les peines encourues

Conduire sur une bande d’arrêt d’urgence entraine la réduction de trois points du permis. En même temps, le conducteur écope d’une amende forfaitaire de 135 €. Si elle est minorée, elle peut passer à 90 €, elle peut atteindre les 375 € en cas de majoration. Dans des cas extrêmes, son permis peut lui être retiré pour une durée de trois ans au maximum. S’arrêter sans motif sur la bande d’arrêt d’urgence constitue également un délit pour lequel une amende forfaitaire de 35€ sera payée, selon la contravention de seconde classe. Majorée, cette amende peut passer à 75€. Dans certains cas, la voiture peut même être immobilisée ou être mise en fourrière. Les bandes d’arrêt d’urgence ont été conçues pour les urgences et les véhicules prioritaires. Y circuler ou s’y arrêter compromet le travail des ambulanciers et perturbe les règles établies en termes de circulation.


Un récit de sax janvier-2017





Parlons de:

  • 5 plus beaux spots de surf au monde
  • Aides à la navigation maritime
  • Cabinet avocats Paris
  • Calcul mental,mathématiques
  • Choisir son régime
  • cigarette et musicothérapie.
  • Comment réagir après un râteau?
  • Comment résumer un texte
  • Couronne dentaire céramique
  • Découverte Nantes Loire Atlantique
  • Escapade à Empuriabrava
  • Informations sur l'ukulélé
  • Interêt du relais de messagerie sécurisé.
  • La boule de cristal
  • Namibie pays aux mille et une facette.
  • Objets publicitaires pour clients
  • Obtenir une carte grise gratuitement.
  • Ou trouver le meilleur rhum.
  • Par ou commencer la méditation?
  • Potager milieu urbain
  • Régularisation des motos
  • Responsable agence immobilière
  • Sécurité habitation Paris.
  • Sécurité juridique actes notaire
  • Séjour réserve Wendake Canada.
  • Séjour en Thailande.
  • Verre de protection fenêtres
  • Voyage culturel en Malaysie.
  • Voyage à Queenstown
  • Longue robe de soirée
  • Roulements à billes
  • Prévention dommages canalisations Paris
  • Mitigeur douche thermostatique
  • Coach fitness ile de france
  • Solutions amincissement en institut
  • Tassili n'Ajjer un joyau Algérien
  • Dépannage rideau metallique Paris
  • Peinture fluo
  • Voyage au vietnam
  • Tarif serruriers
  • A voir absolument

    Idées Publicité Internet
    Marketing Web
    Parlons De Tout
    Index francophone
    Vu en France
    Chercher trouver en France
    Trouver une entreprise rapidement

    Intermittent du spectacle
    Free piano lessons
    www.ma-petite-histoire.com
    annuaire veterinaire
    Publicité Marketing internet
    Public Avenue
    Publicité promotion internet
    Escapade à Empuriabrava
    Publier articles et contenu web
    idées de publicité promouvoir site internet
    Référencement naturel Belgique
    Verres de protection fenêtres
    Référencement internet progressif
    Obtenir Top Position Google
    Référencement Europe
    L'agriculteur et le web