Arrêter la cigarette grâce à la musicothérapie

Rédigé par José - - Aucun commentaire

L’effectif des personnes sujettes à une addiction à la cigarette ne cesse d’augmenter. Bien que conscientes des dangers présentés par le tabagisme, elles ne peuvent, toutefois, renoncées facilement à leurs habitudes. En vérité, les thérapies proposées pour soigner ce maux relèvent pour elles de la torture, pourtant il y a très bien une pratique douce, mais efficace : la musicothérapie.

Conséquences du tabagisme sur la santé

C’est le bon fonctionnement et la bonne santé du poumon qui sont les premières cibles de la cigarette. En effet plus des 80% des cas de maladie pulmonaire enregistrés dans le monde sont les résultats d’une addiction au tabac. Le cancer du poumon figure, en outre, parmi les maladies infectieuses, voire incurables, générées par le tabagisme. A noter que le cancer peut toucher différentes parties de l’organisme telles que l’œsophage, la bouche, l’utérus, la vessie, l’estomac ou encore le pancréas. D’autre part, il est aussi à mentionner que le tabagisme peut provoquer des maladies cardiaques et il tend à augmenter le risque d’AVC. Il ne faut pas non plus oublier qu’une importante dépendance à la cigarette peut entrainer l’infertilité.
Si vous décidez d'arrêter le tabac, une alternative avec la cigarette electronique existe, grâce à son clearomiseur le dosage est parfaitement contrôlé.

Comment la musique peut-elle vous aider à arrêter de fumer ?

Une séance de musicothérapie se déroule comme suit : le patient est invité par son thérapeute à écouter de la musique, à jouer un morceau ou à s’exercer sur un instrument même s’il ne le maîtrise pas. De cette première étape, le soigneur pourra réaliser l’évaluation de la résonnance de l’occupation musicale sur le physique et le psychique du soigné. Le patient sera incité à communiquer son degré de gratification. Au fil des sessions, l’évolution artistique du patient accroît son plaisir de sorte que son cerveau considère cette activité satisfaisante tel un moyen de substitution à la cigarette. Afin de préserver le progrès qu’il a effectué, le soigné doit régulièrement s’exercer chez lui : chaque fois que l’envie de fumer lui prend, il devra tout de suite fredonner une chanson dans sa tête pour combler le manque.

Combien de séances réalisées ?

Une quinzaine de séances personnelles ou en groupe est nécessaire si la personne traitée tient à ce que la thérapie soit une réussite.


Un récit de Paula Avril-2017

Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot dqtt ? :